0 vues

Les marchés américains se sont montrés hésitants contrairement aux marchés européens qui poursuivaient leur ascension, plombés par la chute de l’ISM manufacturier américain pour le mois de juin 2012 qui est ressorti à 49,7, contre 52 de consensus et après 53,5 en mai. Il s'agit de la première contraction dans l'industrie manufacturière depuis juillet 2009, une nouvelle qui a pesé sur la tendance.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.