0 vues

A force de jouer avec le feu, la Grèce mais aussi la France avec sa volonté d'attaquer frontalement l'Allemagne, ont réussi à provoquer une vraie ruée des investisseurs en dehors de la zone euro. Une ruée dont le signe le plus flagrant est la chute brutale de l'euro à 1.25 et la fuite des capitaux vers l'Allemagne.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.