14 vues

Manuel Valls a accusé mardi la droite d'être responsable du "retour du terrorisme" dans le pays lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, provoquant la fureur des députés UMP, dont le chef de file, Christian Jacob, a demandé la démission du ministre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés