0 vues

Vivement le mois de mai ? En tout cas, Paris termine la journée et le mois d’avril dans le rouge vif, en repli de plus de 1,60% à 3 212,80 points après avoir tenté de proroger le rebond amorcé en fin de semaine dernière. L’indice parisien abdique et ploie sous un flot de mauvaises nouvelles à commencer par l’annonce d’une économie espagnole retombée officiellement en récession pour la seconde fois depuis 2009. Si ce n’est pas une surprise en soi, l’information alimente encore plus la défiance des opérateurs envers le pays mais aussi envers l’Italie et la Grèce qui sont eux aussi loin d’être sortis de l’ornière. Puis aux Etats-Unis, les dernières statistiques n’ont pas aidé l’indice vedette parisien à sortir la tête hors de l’eau. La croissance de l'activité dans la région de Chicago a nettement ralenti en avril, affichant son rythme le plus lent depuis novembre 2009 pour reculer à 56,2 points contre 61 attendu, selon l'enquête mensuelle de l'antenne régional de l'institut ISM auprès de

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.