0 vues

L'anticyclone qui a protégé les marchés financiers hier venait des Etats-Unis. Les indices Américains ont rugi à la hausse sur des chiffres économiques encourageants et des résultats d'entreprises satisfaisants. Ils ont permis aux marchés européens de souffler un peu après quatre semaines de massacre. La volatilité est retombée brutalement, la nervosité aussi.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.