7 vues

Un GPS dans la tête, deux bras, quatre roues, six caméras et une capacité de taille de 600 pieds de vigne par jour: un robot vigneron fait son entrée sur le marché du travail, mais, rassure son concepteur, c'est pour compenser un déficit de main-d'oeuvre.

Publicité
Contenus sponsorisés