1 vues

François Hollande attaque lundi sa campagne pour le deuxième tour, en position favorable face au président sortant Nicolas , confronté à une équation difficile: rassembler à la fois les électeurs centristes et d'extrême droite, après le score record de Marine Le Pen.

Publicité

Contenus sponsorisés