0 vues

Les marchés américains ont terminé en léger repli, l’humeur de cote reste toujours minée par la crise de la dette de la zone euro. Et pourtant, le début de séance ne préjugeait pas une telle clôture. En séance, Wall Street a perdu jusqu'à 1% après des indicateurs macro-économiques jugés décevants aussi bien pour le marché du travail que pour la croissance économique des Etats-Unis. Mais les indices sont parvenus à effacer une partie de leurs pertes dans un sursaut de dernière minute à la faveur d’un un article de presse, démenti ensuite, évoquant une possible aide du Fonds monétaire international (FMI) à l'Espagne.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.