2 vues

La mort d'Oussama Ben Laden, il y a un an, a porté un coup terrible à Al Qaïda, même si dans le monde des disciples, organisés ou solitaires, continuent de brandir le flambeau du jihad, estiment officiels et analystes.

Publicité

Contenus sponsorisés