13 vues

La police tunisienne a dispersé dans la nuit de jeudi à vendredi une deuxième contre le gouvernement à Sidi Bouzid, berceau de la révolution de 2011, alors que les critiques contre le pouvoir dominé par les islamistes se multiplient.

Publicité

Contenus sponsorisés