7 vues

La commémoration de la "journée des martyrs" en Tunisie a dégénéré en violences entre manifestants et policiers, lundi, en plein centre de Tunis, des heurts condamnés comme "inacceptables" par le président Moncef Marzouki.

Publicité

Contenus sponsorisés