0 vues

La commémoration de la "journée des martyrs" en Tunisie a dégénéré en violences entre manifestants et policiers, lundi, en plein centre de Tunis, des heurts condamnés comme "inacceptables" par le président Moncef Marzouki.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.