6 vues

François Fillon, réagissant à l'assassinat d'Agnès en Haute-Loire, a donné lundi pour instruction que les parquets demandent désormais le placement en centre éducatif fermé (CEF) pour tout mineur auteur de "crime sexuel grave" en attente de son jugement.

Publicité

Contenus sponsorisés