1 vues

Au moins trois personnes ont été tuées mercredi et plusieurs autres, dont deux députés et deux généraux, arrêtées à N'Djamena quand les forces de l'ordre tchadiennes sont intervenues pour déjouer un présumé "complot" contre le régime d'Idriss Déby, apprend-on jeudi de sources concordantes.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés