3 vues

Un double attentat suicide a fait samedi 20 morts, des soldats, dans le sud de la Syrie en proie à la guerre, au moment où l'opposition réunie à Doha était soumise à des pressions en vue de s'unifier face au régime du président Bachar al-Assad.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés