6 vues

Les forces syriennes ont ouvert le feu vendredi sur des manifestations organisées en hommage aux 49 enfants massacrés à Houla, la spirale sans fin des violences faisant craindre plus que jamais aux dirigeants internationaux que le pays ne sombre dans la guerre civile.

Publicité

Contenus sponsorisés