2 vues

L'émissaire international Kofi Annan a estimé mardi devant le Conseil de sécurité de l'ONU que son plan de sortie de crise était sans doute "la dernière chance" d'éviter la guerre civile en Syrie, malgré les nombreuses violations du cessez-le-feu.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.