80 vues

Les forces syriennes ont bombardé samedi la ville rebelle de Homs, tuant plus de 230 civils dans un "massacre terrifiant", a affirmé l'opposition, les Occidentaux restant déterminés à voter un texte à l'ONU condamnant la répression en Syrie malgré l'opposition de Moscou.

Publicité

Contenus sponsorisés