4 vues

L'Otan s'apprêtait mardi à donner son feu vert au déploiement de missiles Patriot pour protéger la Turquie d'éventuelles attaques venues de Syrie, alors que les inquiétudes grandissent sur les risques d'un recours aux armes chimiques par le régime de Bachar al-Assad.

Publicité
Contenus sponsorisés