12 vues

Des combats meurtriers ont opposé lundi soldats et rebelles en Syrie malgré la détermination affichée par le président Bachar al-Assad de mettre fin "à n'importe quel prix" à la crise, qui a été au menu d'un sommet entre la Russie, son principal allié, et l'Union européenne.

Publicité

Contenus sponsorisés