3 vues

La Russie, alliée de Damas, a annoncé samedi qu'elle allait pousser le Conseil de sécurité de l'ONU à adopter un accord conclu en juin sur les principes d'une transition politique en Syrie, où l'armée a infligé un revers aux rebelles dans la d'Alep (nord).

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés