2 vues

Unanime à condamner l'attaque "inacceptable" des forces syriennes contre un avion turc, l'UE a renforcé lundi ses pressions sur Damas avec de nouvelles sanctions, mais elle reste soucieuse d'éviter une escalade militaire avant une réunion de l'Otan mardi consacrée à l'incident.

Publicité

Contenus sponsorisés