18 vues

L'opposition syrienne s'est retrouvée lundi à Istanbul pour se choisir un premier ministre et un gouvernement provisoires chargés de gérer les territoires de Syrie conquis par les rebelles hostiles au président Bachar al-Assad, deux ans après le début d'une guerre qui a déjà fait 70.000 morts.

Publicité

Contenus sponsorisés