0 vues

L'ONU s'est dite prête samedi à "faciliter un dialogue" entre gouvernement et opposition syrienne, tandis que l'Iran réitérait son soutien à Bachar al-Assad en annonçant sa participation à l'élection présidentielle de 2014 qui devrait être pluraliste.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.