1 vues

La rébellion syrienne a donné jusqu'à vendredi au régime pour appliquer le plan Annan sur un arrêt des violences, à défaut de quoi elle ne sera plus tenue par cette initiative qui suscite des doutes grandissants.

Publicité

Contenus sponsorisés