0 vues

Les pays du Golfe commencent à douter "sérieusement" des chances de succès du plan de l'émissaire Kofi Annan pour la Syrie où les violences ont encore fait 37 morts lundi à travers le pays.

Publicité

Contenus sponsorisés