5 vues

Les observateurs de l'ONU ont suspendu samedi leurs opérations en Syrie en raison de "l'intensification des violences", qui fait craindre à l'opposition syrienne un nouveau massacre à Homs (centre).

Publicité
Contenus sponsorisés