1 vues

Les forces du régime de Bachar al-Assad ont tué jeudi quatre étudiants et en ont arrêté 200 autres à Alep, deuxième ville du pays, faisant fi de la présence des observateurs internationaux de l'ONU et du cessez-le-feu instauré il y a près de trois semaines.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés