2 vues

Plusieurs pays dont les États-Unis ont appelé mercredi le président syrien Bachar al-Assad à s'engager pour la paix et quitter le pouvoir, peu avant de se réunir à Amman pour préparer une conférence de paix voulue par Washington et Moscou.

Publicité
Contenus sponsorisés