0 vues

Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, a critiqué sur un ton inhabituel mercredi la communauté internationale qui ne fait selon lui que palabrer dans de "beaux hôtels" sans remédier à l'enlisement du conflit syrien.

Publicité

Contenus sponsorisés