1 vues

Il s'appelle le "bouton d'Alep" et il ravage les visages de nombreux habitants du nord syrien. Avec l'arrivée massive de réfugiés venus des villages alentours, la leishmaniose, une maladie transmise à l'homme par une mouche, a gagné la métropole d'Alep.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.