1 vues

Les violences ont à nouveau fait samedi 109 morts en Syrie, où les observateurs de l'ONU ont affirmé que l'attaque à Treimsa (centre), qui a coûté jeudi la vie à plus de 150 personnes selon une ONG syrienne, visait les maisons de déserteurs et de militants.

Publicité

Contenus sponsorisés