2 vues

Trois hauts responsables en première ligne dans la répression de la révolte en Syrie, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad, ont été tués mercredi à Damas dans un attentat spectaculaire qui porte un coup terrible à l'appareil sécuritaire syrien.

Publicité

Contenus sponsorisés