2 vues

Le régime syrien a de nouveau bombardé lundi la ville rebelle de Homs, ignorant l'appel de la à une force de paix commune avec l'ONU, une idée qui divise les Européens et à laquelle la Russie, alliée de Damas, pose des conditions.

Publicité

Contenus sponsorisés