1 vues

Le médiateur international Kofi Annan, arrivé lundi en Syrie, s'est dit "horrifié" par le massacre de Houla qui a mis encore un peu plus en péril son plan de paix et conduit le Conseil de sécurité à condamner Damas.

Publicité

Contenus sponsorisés