0 vues

Damas a affirmé avoir retiré des troupes de certaines villes, conformément au plan de l'émissaire international Kofi Annan, mais ce dernier l'a accusé de simplement déplacer ses chars pour mener d'autres opérations, qui ont fait selon une ONG de nouveaux morts mardi.

Publicité

Contenus sponsorisés