54 vues

Le président syrien Bachar al-Assad a rejeté l'idée d'une zone tampon en Syrie pour protéger les réfugiés et s'est montré intraitable dans sa volonté de vaincre la rébellion après plus de 17 mois d'un dévastateur, dans des déclarations diffusées mercredi.

Publicité

Contenus sponsorisés