3 vues

Le président syrien Bachar al-Assad a promis samedi que la loi d'urgence, dont l'abrogation est l'une des principales revendications des contestataires, serait abolie dans "une semaine maximum", alors que la pression de la rue et de l'étranger monte.

Publicité

Contenus sponsorisés