9 vues

Nicolas Sarkozy, interrogé mercredi par Europe 1 sur la suppression du mot "race" de la Constitution proposée le week-end dernier par François Hollande, a assuré que "le ridicule dépasse les bornes".

Publicité
Contenus sponsorisés