23 vues

Afin de conjurer le mauvais sort, et repartir sur de bonnes bases, Adidas a organisé un savant coup médiatique en broyant une réplique du bus du mondial 2010. Ce bus, surnommé "le bus de la honte" était resté l'emblème de la grève des joueurs de Raymond Domenech. Le 20 juin 2010, ces derniers avaient refusé d'en sortir pour s'entraîner, en soutien à Nicolas Anelka qui avait été exclu pour avoir insulté son sélectionneur. 

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés