0 vues

Le personnel dea "bon espoir" que le gouvernement autorise lundi la reprise de la production des plats cuisinés de l'entreprise, "complètement distincte du négoce de viandes" pour lequel la société est accusée d'avoir revendu de la viande chevaline pour de la viande bovine, a déclaré lundi le délégué CFDT Claude Hill.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.