0 vues

Les Laboratoiresont lancé lundi au tribunal correctionnel de Nanterre une féroce bataille procédurale pour faire reporter le premier procès pénal pour tromperie aggravée du , un médicament accusé d'avoir tué 500 à 2.000 patients.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.