8 vues

Le laboratoire Servier, déja englué dans l'affaire du , a falsifié des documents relatifs au Protelos, un médicament contre l'ostéoporose, affirme mercredi Libération qui s'appuie sur un rapport de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Publicité

Contenus sponsorisés