84 vues

L'épreuve de force se poursuit au Sénégal entre l'opposition et le pouvoir qui a interdit mercredi une marche dans le centre de Dakar pour exiger le retrait de la candidature du chef de l'Etat Abdoulaye Wade à la présidentielle du 26 février, et que les opposants entendent maintenir.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés