1 348 vues

Ségolène Royal, son rêve fracassé, son courage mais aussi ses larmes: les dirigeants socialistes ont rendu hommage à celle qui avait défendu les couleurs du PS en 2007, voyant dans son face à face malheureux avec Nicolas Sarkozy les racines de sa déroute à la primaire.

Publicité

Contenus sponsorisés