1 vues

Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a annoncé lundi qu'il voulait accélérer, dès la session 2012, les sanctions contre les fraudeurs au baccalauréat, pour qu'elles soient prises en juillet et non en septembre comme c'est le cas aujourd'hui.

Publicité

Contenus sponsorisés