Le module de service d'Orion, construit par Airbus Space, a été livré à la Nasa pour débuter une phase d'essais et de tests de résistance. Ce morceau de navette, fabriqué en Europe, se compose de huit moteurs, servant à la propulsion de l'appareil. C'est la première fois que l'agence spatiale américaine soustraite l'un de ses engins. Orion devrait transporter plusieurs astronautes d'ici 2020 et peut-être vers la planète Mars d'ici une quinzaine d'années.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés