Gerd Krumeich, auteur du livre "Verdun 1916", explique pourquoi les Allemands ont mis beaucoup de temps à reparler de cette bataille, tellement ils ont été frappés par le sinistre. Synonyme de trahison des soldats généraux, elle est revenue sur le devant de la scène dans les années 1920, aux prémices du nationalisme allemand.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés