Près de quatre ans après le tremblement de terre qui a frappé le japon et dévasté la centrale nucléaire de Fukushima, provoquant une catastrophe radioactive, l'exploitant Tepco a envoyé un robot à l'intérieur du réacteur numéro un. La mission s'est déroulée vendredi dernier. Quelques images ont pu être récupérées avant que l'appareil cesse tout contact. En cause, la dose élevée de radioactivité. Le robot a été abandonné.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés