Vidéo associée: 

Publié le 21/11/2017

Forêt de Bialowieza : Varsovie menacé de lourdes sanctions financières

Corps: 

C'est à la cour de justice européenne, bien loin de l'écrin naturel de Bialowieza que le sort de la forêt la mieux conservée d'Europe se joue. La Cour demande à la Pologne de cesser immédiatement l'abattage des arbres et menace le pays d'une astreinte d'au moins 100.00 euros par jour. Le ministre polonais de l'environnement réaffirme qu'il respecte à 100% ses décisions mais les coupes se poursuivent et des militants écologistes cherchent à bloquer le travail des bûcherons. Le bras de fer continue. Le gouvernement polonais affirme que ces coupes sont faites par sécurité et pour combattre la prolifération d'insectes xylophages. Des coupes illégales dans cette forêt vieille de plus de 10.000 ans, inscrite au Patrimoins naturel mondial de l'UNESCO, rétorque la cour.

La Cour de Justice de l'UE a menacé, lundi, la #Pologne d'une astreinte "d'au moins 100 000 euros par jour" si elle ne cessait pas "immédiatement" l'abattage des arbres dans la forêt de #Bialowieza #écologie #forêtprimaire #CJUE https://t.co/bPNOH0vmue via lemondefr</a></p>&mdash; Aurélien Calvetti (Calvetti_Aurel) 21 novembre 2017

'Je suis venue à Bialowieza avant Pâques cette année et j'ai vu le degré de coupe ou de dégradation, et ça complètement m'a brisé le coeur', se désole Patrycja Art, militante Greenpeace. Car Bialowieza est un lieu unique, qui renferme les derniers bisons d'Europe, des loups de lynx et les plus vieux épicéas du continent. 'Cette forêt est différente. C'est une forêt naturelle. Elle ressemble à ce à quoi la forêt devrait ressembler,' explique Rafal Kowalczyk, institut de recherche sur les mammifères à l'Académie des Sciences de Pologne.

Cette ancienne terre de chasse des rois de Pologne et des tsras de Russie, véritable réservoir de biodiversité, située entre la Pologne et la Biélorussie, était jusqu'à présent l'une dernière forêt primaire d'Europe, c'est a dire vierge de tout activité humaine.

Comme un symbole de la #Cop23 : l'ancien négociateur US Todd Stern désormais seul, devant le stand de la Pologne qui accueillera la COP24, dont le gouvernement englué dans son charbon est prêt à détruire sa magnifique forêt #bialowieza pic.twitter.com/aRWyL21RJC- Yannick Jadot (@yjadot) 17 novembre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet