Depuis 20 ans, les chercheurs de la station météorologique du Puy-de-Dôme collectent des données sur l'atmosphère et le changement climatique. Ils analysent la composition des cumulus pour connaitre notamment, le degré de pollution dans l'air. Les données de l'observatoire auvergnat permettront en fin d'année d'alimenter les débats scientifiques lors de la grande conférence sur le climat, qui se tiendra à Paris.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés